Proposition #5 : Une nouvelle accélération des projets de préservation et d’animation des espaces naturels sensibles !

 

La préservation des milieux naturels et de la biodiversité est un enjeu d’avenir pour la Gironde, à la fois pour lutter contre le réchauffement climatique, contribuer au bien-être et à la bonne santé des habitants, mais aussi pour développer un tourisme vert de proximité.

 

Ces dernières années, le volontarisme de la Majorité départementale a permis d’augmenter les zones naturelles protégées, avec une attention accrue à la protection de la biodiversité et au déploiement d’actions de sensibilisation du public aux enjeux environnementaux.

 

Pour prolonger cet engagement, nous proposons de multiplier par 2 la surface de zones de préemption au titre des espaces naturels sensibles, de mettre en œuvre un grand plan arbre départemental, avec entre autres la création d’une pépinière départementale et la volonté d’encourager la plantation d’arbres et de haies par les particuliers et acteurs locaux.

 

Afin de relever ce défi collectivement, nous accompagnerons les territoires girondins dans leur volonté de réduire leur impact environnemental.