Composé de la ville du Haillan et de la moitié nord de Mérignac, le canton dit « Mérignac 1 » compte près de 50 000 habitants. A mi-chemin entre le coeur de l’agglomération bordelaise et les portes du Médoc, ce territoire est caractérisé par sa grande diversité, entre urbanisation dense et quartiers pavillonnaires, zones d’agriculture urbaine et zones commerciales, bois domaniaux et tissu économique.

Cette diversité est une véritable richesse pour ce qu’elle apporte au territoire et à ses habitants, mais également un challenge face à cette mixité de population et d’activités qui peut être génératrice de déséquilibres.

L’institution départementale joue un rôle primordial dans la quête de cet équilibre, à l’échelle de chaque canton et à l’échelle de la Gironde, tirant sa force des spécificités de chacun des territoires.

Sur notre canton, le Département c’est une Pôle territorial de solidarité, un point de consultation du service de Protection Maternelle et Infantile (PMI) et 3 collèges (dont 1 en construction). C’est aussi, par l’intermédiaire de ses services territorialisés, des services centraux et de son action avec ses partenaires institutionnels et de terrain, un accompagnement au quotidien à toutes les étapes de la vie.

Nos candidats

Carole Guere

Mon accent chantant trahit mes origines toulousaines mais pourtant, depuis 1991 je vis en Gironde où je me suis engagée dans la vie locale et politique. Mariée et mère de deux enfants, c’est naturellement que mon investissement girondin a démarré par la vie sportive et associative (SAM natation, rugby club de Mérignac, Arts plastiques au Haillan).
Ma participation à la vie associative remonte au lycée où je contribuais à des actions humanitaires à destination de l’Afrique et en tant que bénévole auprès de personnes fragiles atteintes de handicaps. J’y ai découvert la force de l’engagement collectif pour faire avancer les choses et cette vocation ne m’a plus quittée.
Si ma carrière professionnelle a débuté dans le privé dans le secteur du tourisme, je me suis ensuite orientée vers le service public où j’ai retrouvé l’intérêt général qui donne un sens à mon action.

J’ai rejoint le parti socialiste en 2006 avec la volonté de partager, de défendre, et faire vivre les valeurs de Gauche au quotidien. C’est autour des ces valeurs que j’ai intégré l’équipe municipale de Bernard Labiste en 2008, puis celle d’Andréa Kiss en 2014 comme adjointe en charge de l’Education.

En 2015 j’ai été élue conseillère départementale, en binôme avec Alain Charrier, sur le canton de Mérignac 1 dans l’équipe de Jean-Luc Gleyze, Président du Conseil départemental. En tant que présidente de la commission collèges, j’ai poursuivi avec détermination à faire avancer les questions de la jeunesse dont les résultats se lisent aujourd’hui dans un bilan de mandat très positif.

Si la solidarité est le pilier fondateur du Département, il est aussi un des socles de mon éducation familiale et fait partie intégrante de mon ADN, et c’est en étant sur le terrain, chaque jour, que j’ai le sentiment d’être utile aux Girondines et aux Girondins.

Pendant 6 ans sous la présidence de Jean-Luc Gleyze, nous avons poursuivi sans relâche notre action au service des Girondines et des Girondins et construit un territoire nouveau, pour prendre le virage nécessaire vers un avenir durable, sur les sujets du climat, de l’environnement, de la solidarité et de l’éducation. Parce que le chemin vers le progrès ne s’arrête jamais et que ma force et mes convictions sont toujours là, j’ai décidé de me représenter pour continuer a construire un Département résilient et solidaire.

Alain Charrier

Né à Saintes, je suis arrivé à Mérignac en 1984 et me suis engagé dans la vie publique locale dès l’âge de 18 ans, qu’il s’agisse d’associations sportives ou sociales. Je suis animé par des valeurs républicaines et une sensibilité fondamentalement de gauche, et j’ai choisi d’adhérer au parti socialiste pour porter ces valeurs.

 

Issu d’une famille d’ouvriers, j’ai suivi des études et obtenu un maitrise en droit. Ma vie professionnelle diversifiée m’a enrichi d’expériences dans des activités diversifiées, des ressources humaines à la communication, que je mets à profit dans mes engagement publics.

 

Mes origines modestes, mon parcours et mes expériences ont ancré en moi la valeur du travail, de l’intérêt général et l’efficacité du collectif…

Investi dans la vie politique locale en tant qu’adjoint au Maire de Mérignac puis conseiller départemental, je m’efforce de mobiliser le collectif de proximité qui est une force pour garantir l’efficacité de nos actions.

 

La vision que je défends pour le département s’inscrit dans ces principes de démocratie et d’action locale qui reposent sur un socle de valeurs sociales et environnementales. Le département c’est le lien entre l’urbain et le rural, l’équilibre entre la nature et le développement économique et social et surtout la solidarité entre les habitants. Chaque espace de notre département est dédié à une vocation, agricole, naturelle, industrielle, urbaine… et notre objectif politique sera de garantir un équilibre durable global pour les Girondines et les Girondins.

Emilie Marchès

Originaire du centre de la France, je suis arrivée en 1998 en Gironde après une expérience professionnelle à la fin de mon cycle universitaire au Maroc où je me suis mariée.

Mon parcours professionnel est tourné vers l’enseignement professionnel, d’abord en lycée puis au sein de l’Université.

Maman de jumelles, je me suis engagée au sein de la première fédération de parents d’élèves de Gironde depuis leur première rentrée scolaire. Je suis également membre du bureau d’une association mérignacaise qui accompagne les personnes en précarité, en situation de handicap et qui agit pour la défense des enfants sans toit.

Mon engagement associatif remonte au collège où la mort de Malik Oussekine m’a profondément choquée. La lutte contre les discriminations a marqué le début de mon engagement citoyen qui s’est acheminé vers l’adhésion aux jeunes radicaux de gauche, formation politique où je continue à militer avec des responsabilités régionales et départementales.

Ma vie au Maroc fait partie intégrante de ma vie familiale, j’y ai rencontré mon mari et y passe mes vacances. Je vis l’interculturalité et cela se traduit par ma quête permanente du vivre ensemble qui passe aussi par la défense de la laïcité.

J’aime marcher et courir depuis le premier confinement qui m’a permis de découvrir le bénéfice de cette activité physique, refuge essentiel dans mon emploi du temps.

Je profite dès que je peux de partager des moments précieux en famille, entre amis et avec les bénévoles de mes engagements associatifs.

La table a une importance chez moi, j’aime cuisiner en famille, pour les amis et m’essaie régulièrement à la cuisine marocaine.

Je suis une amatrice d’art contemporain et en particulier du land art, visiter des expos, aller à des concerts et aller assister à des représentations de danse contemporaine font partie de mes loisirs favoris.

Depuis juin 2020, je suis élue à Mérignac, conseillère municipale déléguée politique de la ville. En 2015, j’avais déjà fait campagne avec Carole et Alain en tant que remplaçante, c’est naturellement que j’ai accepté de continuer à accompagner ce binôme après un mandat qui a marqué de véritables avancées sur le terrain. Très attachée à l’éducation populaire et investie dans le milieu associatif pour défendre les valeurs de solidarités, j’ai eu à coeur de mailler les quartiers populaires où les familles sont accompagnées par le département.

Au-delà de cette candidature, je retiens un bilan positif et ambitieux de la majorité départementale. Jean-Luc Gleyze incarne l’élu à l’écoute des usagers, élu résolument humaniste et solidariste, il a su marqué le mandat par des propositions innovantes en associant les acteurs du territoire, j’apprécie sa manière de conduire la politique de cette collectivité, maillon essentiel des solidarités et qui accompagne le quotidien des citoyen.ne.s.

Kubilay Ertekin

J’habite depuis mon enfance à Mérignac dans le quartier Beaudesert, âgé de 23 ans, je suis suis un vrai Girondin !
J’ai suivi ma scolarité entre le collège Jules Ferry, le lycée Daguin et je finalise aujourd’hui ma formation universitaire en ingénierie avec un apprentissage chez Thales.J’ai pris la mesure exacte des difficultés qui touchent les habitants de mon quartier et paradoxalement, la détermination de ces personnes à vouloir avancer. C’est parce que je crois profondément à la réussite par l’éducation que depuis plusieurs années j’ai décidé d’offrir mon accompagnement scolaire à des jeunes en difficulté ou en décrochage ; c’est selon moi la meilleure chance pour un avenir plein de possibilités.Vous l’aurez compris, je suis attaché à ce territoire dans lequel j’ai évolué et qui fait partie de ce que je suis. Je suis déterminé à agir pour que le progrès social soit accessible à tous.

Mon engagement en politique s’inscrit dans cette démarche humaniste qui m’a amené à rejoindre l’équipe municipale d’Alain Anziani en tant que délégué à la réussite éducative et scolaire. C’est dans cette continuité que je souhaite intervenir à l’échelle de notre département pour veiller à garantir les meilleures chances pour l’ensemble des jeunes du département.

Mon parcours, ma jeunesse, mon expérience dans la ville de Mérignac et le quartier de Beaudésert viendront enrichir assurément les forces de notre équipe.

Merci de votre soutien les 20 et 27 juin prochains !

Les 8 engagements clés que nous portons pour les Girondin.e.s

Le Département c’est un territoire, votre cadre de vie et une institution qui porte des infrastructures publiques et beaucoup de solidarités.
Le Département vous accompagne tout au long de la vie, son action nous concerne tous. Qu’il s’agisse de jeunes parents, d’une association sportive ou culturelle, d’une personne âgée en perte d’autonomie, des collèges ou d’un jeune entrepreneur, le Département est là. Accompagner les collégiennes et les collégiens, soutenir les jeunes actifs, c’est investir pour un avenir dans lequel ils pourront contribuer à leur tour. Veiller sur les plus fragiles est une priorité. Chacun doit pourvoir vivre avec les meilleures conditions d’autonomie et de dignité, nos aînés et leurs aidants, les personnes en situation de handicap et leur entourage, les femmes victimes de violence, les familles dans la précarité et les parents de jeunes enfants. La crise sanitaire a lourdement touché le monde culturel et sportif. Nous favoriserons le renforcement du tissu associatif local pour lui permettre de maintenir son rôle essentiel dans l’animation de notre territoire.

L’économie reste pour nous un enjeu fort. Nous contribuerons à la relance de ce secteur par la commande publique, les grands projets et l’accompagnement des entrepreneurs.

Enfin, parce que le développement durable est l’enjeu majeur de notre avenir commun, nous soutiendrons les circuits courts et le commerce local, participerons au
développement d’un foncier agricole respectueux de l’environnement, à la rénovation énergétique des bâtiments publics et à la sensibilisation des citoyennes et des citoyens aux enjeux environnementaux.

Notre binôme fait partie la majorité départementale de gauche, aux côtés de Jean-Luc Gleyze, unie autour d’un projet résolument social, solidaire et écologique cohérent
avec nos ambitions pour le territoire girondin et qui défend une société d’entraide.

C’est pour poursuivre cet engagement, que nous avons besoin de vous dès le 20 juin prochain.

1. Apporter des réponses à la précarité noun_Arrow_1754126 Created with Sketch.

Déployer les offres, y compris en itinérance, de services aux publics sur les territoires (accès aux services administratifs, à la médiation numérique, à la télémédecine, …), multiplication des permanences en lien avec les autres collectivités, accompagnement des usagers et usagères dans leurs démarches par des médiateurs et médiatrices départementaux.

2. Accompagner les personnes âgées noun_Arrow_1754126 Created with Sketch.

Adaptation de l’habitat pour rester à domicile, accompagnement dans les démarches administratives, déplacements, comité local de lutte contre l’isolement…

3. Répondre à l’urgence des jeunes noun_Arrow_1754126 Created with Sketch.

Lutte contre le décrochage scolaire, chèques autonomie en contrepartie d’un engagement citoyen, accès gratuit à la demi-pension de toutes les collégiennes et collégiens boursiers, distribution dans les collèges de protections hygiéniques menstruelles, collocation et habitats partagés pour les jeunes.

4. Soutenir le tissu associatif noun_Arrow_1754126 Created with Sketch.

Aide à la création d’emplois sportifs, subvention de fonctionnement ou d’investissement.

5. Soutenir les familles noun_Arrow_1754126 Created with Sketch.

Développer les modes de gardes dont horaires décalés ou personne en recherche d’emploi, soutien à la parentalité incluant l’handiparentalité, aide à la demi-pension au collège…

6. Faciliter la vie des personnes handicapées et des aidants noun_Arrow_1754126 Created with Sketch.

Lieu de répits, entraide à domicile, accès à l’emploi, aux loisirs, adaptation des équipements publics, accès aux droits…

7. Accélérer la transition énergétique noun_Arrow_1754126 Created with Sketch.

Rénovation de l’isolation des bâtiments publics,
sensibiliser aux actes éco-citoyens, plan vélos pour les collégiens…

8. Renforcer l'économie sociale et solidaire noun_Arrow_1754126 Created with Sketch.

Circuits courts, 1/3 lieux, alimentation locale, création d’une foncière agricole, création d’un garage solidaire (avec prêt et réparations de véhicules)…

Documents de la campagne

Lettre de candidature noun_Arrow_1754126 Created with Sketch.
Profession de foi noun_Arrow_1754126 Created with Sketch.
noun_Arrow_1754126 Created with Sketch.